Des employés plus heureux au travail, des patrons qui cassent les codes…

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

Être heureux au travail ? Serait-ce la révolution dans le monde du travail ?

A voir absolument la vidéo d’une enquête de la chaine de télévision belge RTL-TVI dans le cadre de son émission Coûte que Coûte.

Enquête qui porte sur le ministère belge de la Mobilité et des Transports lequel a généralisé le télétravail, a supprimé  les contrôles sur le temps de travail et a mis en réseau le travail des fonctionnaires en le recentrant sur la satisfaction des usagers, sur l’usine métallurgique belge AMI, laquelle a supprimé la hiérarchie et ainsi augmenté de 20 % ses gains de productivité, sur les magasins Decathlon en Belgique, qui ont notamment fait du recrutement l’affaire de tous les salariés, sur les nombreux chefs d’entreprise qui sont venus écouter Isaac Getz, professeur à l’ESCP, qui inlassablement explique l’intérêt pour les entreprises de libérer leurs salariés, sur l’entreprise belge Oniryx, qui fait du conseil en IT et élabore des progiciels pour notamment les entreprises libérées, en ayant donné à tous ses salariés la possibilité d’influencer les travaux et de coconstruire collectivement la stratégie de l’entreprise avec pour résultat une croissance à deux chiffres qui ne cesse de se poursuivre, enfin sur l’entreprise américaine Gravity Payments implantée à Seattle, spécialisée dans des solutions économiques de paiement par carte de crédit adaptées aux petites entreprises, entreprise qui a augmenté de façon extrêmement vive ses bas salaires en diminuant drastiquement les salaires de ses patrons, le tout sous l’œil plus qu’intéressé de très nombreuses entreprises aux Etats Unis…

Pour autant, être heureux au travail n’est pas le monde des bisounours, la liberté n’est pas le corollaire de l’absence de contraintes et certains peinent à s’y adapter, même si la majorité plébiscite ces nouvelles formes d’organisations…

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *