Résultats de l’étude Entreprise libre en 20 questions

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone

Découvrez ci-dessous le résultat des 100 dernières réponses à notre sondage sur l’entreprise libre en 20 questions.

La reprise de ces informations suppose la mention explicite de la source (c) Entreprise-libre.com avec pose d’un lien actif : www.entreprise-libre.com
1 Le chef d’entreprise doit veiller à partager la vision de l’entreprise avec ses salariés

2 Le numérique devrait permettre de libérer la créativité de tous les salariés

3 L’absentéisme, le turn over, les accidents du travail, le stress, le harcèlement moral sont des indicateurs de dysfonctionnements de l’entreprise

4 La multiplication des procédures, tableaux de bord et reportings entrave la productivité et nuit aux résultats

5 La centralisation des décisions génère des coûts et des pertes d’efficacité

6 Les managers doivent aider les salariés à grandir et s’autonomiser

7 Les managers devraient être cooptés par leurs équipes

8 On devrait faire confiance aux salariés

9 La rémunération ne suffit pas, le salarié doit aussi trouver sa satisfaction dans les tâches qu’il accomplit

10 Les salariés devraient pouvoir choisir leur temps de travail et donc leur rémunération sur la base du volontariat

11 Les compétences devraient être un élément clé de la fixation de la rémunération (et non pas seulement les diplômes)

12 La rémunération devrait être gérée par les pairs

13 La formation n’a de sens que si elle est utile et directement mobilisable par les salariés dans leur travail

14 Le besoin de formation et sa mise en œuvre devraient être définis avec les salariés

15 La recherche et l’innovation progressent grâce à l’intelligence, à l’observation, et à la complémentarité des compétences réunies

16 La mobilisation des intelligences en réseau n’est possible que si chaque salarié est considéré comme un adulte autonome et responsable

17 Il n’y a aucune raison de travailler tout au long de sa vie selon la même durée du travail

18 Le pacte social actuel fondé sur l’échange de la subordination du salarié contre sa protection est de moins en moins efficace

19 Les négociations d’entreprise devraient être directement bâties sur le recueil des perceptions des salariés s’agissant de chaque sujet traité

20 D’une façon générale, un droit coconstruit avec les salariés de façon contractuelle devrait se substituer au droit positif et à la jurisprudence en respectant les règles d’ordre public

Vous souhaitez les résultats détaillés, triés, segmentés et analysés de cette étude ? Prenez contact avec Entreprise Libre à l’aide du formulaire ci-dessous…

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone